J'ai maintenant des douzaines de racines de 5 à 7 cm sur les deux mains. Et j'en ai des petites sur les jambes", a détaillé M. Bajandar, qui a dû mettre fin à son activité de cyclo pousse. Une équipe médicale a été constituée pour réaliser l'opération au DMCH, le plus grand hôpital public du Bangladesh, qui a décidé d'en prendre en charge les coûts. Des examens sont en cours pour s'assurer que les énormes lésions pourront être retirées sans endommager des nerfs majeurs ou engendrer d'autres pathologies. Les grosses verrues, qu'Abul Bajandar a vu apparaître à l'adolescence mais qui ont commencé à s'étendre plus rapidement il y a quatre ans, ont été diagnostiquées comme un cas d'épidermodysplasie verruciforme, une maladie de peau génétique rarissime qui peut prendre la forme d'excroissances de peau. "On l'appelle communément la maladie de l'homme-arbre", a expliqué à l'AFP Samanta Lal Sen, directeur de l'hôpital. Chemise burberry pas cher
"Nous avons connaissance de trois cas dans le monde, dont celui d'Abul Bajandar. C'est la première fois que nous découvrons un cas aussi rare au Bangladesh", a-t-il ajouté. Un villageois indonésien avec d'énormes verrues sur tout le corps a subi une série d'opérations en 2008 pour en être débarrassé. Selon la soeur aînée d'Abul Bajandar, Adhuri Bibi, des centaines de personnes leur ont rendu visite dans leur maison de Khulna, depuis plusieurs années, pour voir "l'homme-arbre". "Même ici à l'hôpital, des centaines sont déjà venues", a-t-elle assuré à l'AFP. Plus de 10.000 enfants migrants non accompagnés ont disparu en Europe sur les 18 à 24 derniers mois, a affirmé dimanche l'agence de coordination policière Europol, craignant que nombre d'entre eux soient exploités, notamment sexuellement, par le crime organisé. polo burberry femme pas cher L'organisation, basée à La Haye, a regretté le développement d'une "infrastructure criminelle" paneuropéenne visant à tirer profit de la pire crise migratoire en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Ces informations, relayées par un responsable d'Europol dans un entretien à l'hebdomadaire britannique The Observer, ont été confirmées dimanche à l'AFP par l'agence de coordination policière. Les enfants concernés sont ceux dont toute trace a été perdue après leur enregistrement auprès des autorités européennes, a expliqué ce responsable, Brian Donald. Il estime qu'environ 5.000 d'entre eux ont disparu en Italie, une des portes d'entrée vers l'Europe pour les migrants venus par la Méditerranée. "Il n'est pas déraisonnable d'estimer que nous parlons ici en tout de plus de 10.000 enfants", a assuré M. Trench burberry pas cher
Donald. "Mais tous ne seront pas exploités à des fins criminelles, il y en a qui auront rejoint des membres de leur famille. C'est juste que nous ne savons pas où ils sont, ce qu'ils font et avec qui". Un porte-parole d'Europol a précisé à l'AFP que le chiffre avait été obtenu notamment sur la base d'informations fournies par les pays européens ou disponibles publiquement, par exemple sur internet et que ces disparitions concernent les 18 à 24 derniers mois. "Les mineurs voyageant sans adultes sont le groupe le plus vulnérable du flux de migrants", a souligné Rafaella Milano, directrice des programmes Italie-Europe de l'ONG Save the Children. "Le renforcement des mesures de protection contre les risques graves qu'ils courent est indispensable", a-t-elle ajouté. Certains se font passer pour des "oncles" Elle a par exemple évoqué des programmes de "relocalisation" rapides au niveau européen afin de permettre "à ceux qui arrivent en Italie ou en Grèce de rejoindre d'autres pays européens sans devoir s'en remettre à des trafiquants".